AIDEZ A ARRETER LA TORTURE ET LA DETENTION ILLEGALE DES MILITANTS DES DROITS DE L’HOMME PAR LE GOUVERNEMENT DE LA VILLE DE MEXICO

À Monsieur Marcelo Ebrard, préfet du District Fédéral, et á l’opinion publique:

LES SIGNATURES DE CETTE LETTRE VOUS DEMANDANT DE DESTITUER IMMEDIATEMENT A VOTRE EMPLOYEE DE BUREAU ALICIA AZZOLINI BINCAZ, du Bureau de Procureur Général de la Justice, pour les raisons suivantes:

  • Pour protéger, aider et agir en complicité avec des pédophiles et violeurs des petites filles, en profitant de son poste au Bureau du Procureur Général de la Justice de la Ville de Mexico (PGJDF)
  • Pour orchestrer une violente campagne de harcèlement judiciaire contre des ONGs qui défendent les droits des femmes. Tel est le cas de Réintégration Social A.C, qui á été perquisitionne illégalement le 7 Novembre 2008 par Madame Azzolini qui commandait quarante soi-disant agents de police qui cachaient leur identité derrière des masques, armés des fusils d’assaut automatiques. Il est de notoriété publique que nous fournissons abri temporaire pour des jeunes filles traumatisées dans nos installations. Qu’este-ce que cette violente fonctionnaire essaie de faire? Essaie-t-elle de semer la panique parmi les adolescentes et les mineurs et de provoquer une autre tragédie comme celle de « News Divine » ?
  • Auparavant, le 30 Octobre Alicia Azzolini apparut dans nos installations avec des « policías judiciales » armés. Elle a menti en disant qu’elle avait « un mandat de perquisition, » comme est enregistré en vidéo. Ce jour-la, elle a tenté d’entrer illégalement dans nos locaux, en freinant la loi et en menaçant le personnel. Vous pouvez voir le vidéo a www.youtube.com/watch?v=2CONkH2sz8w&feature=related
  • Nous demandons la destitution immédiate de la procureure Alicia Azzolini pour la détention illégale des militants des droits de l’homme, en les soumettant á la torture psychologique afin qu’ils se déclarent « coupables » des crimes inexistants. Ce fut le cas d’une de nos bénévoles, Vanessa Barroso, détenue illégalement et torturée pendant plus de 48 heures dans les cellules de la Procuraduría General de Justicia del Distrito Federal, comme est indiqué par le 64éme Cour Pénale du District Fédéral.
  • Pour se servir d’une institution publique comme la Procuraduría General de Justicia del Distrito Federal pour promouvoir une campagne visant a discréditer une ONG légalement établie et reconnue depuis 14 ans, qui fournit abri temporaire et représentation juridique aux mineurs marginalises et exploites. Ces actions violent la Constitution du Mexique et notre engagement avec la Déclaration Universelle des Droits de L’Homme. Notre travail et reconnu a l’échelle internationale.
  • Monsieur Marcelo Ebrard: Alicia Azzolini Bincaz tente de forcer a une mineure nommée Ilse Michel á retourner á la même maison ou elle a été violée par son propre père, oncle et grand-père. Pendant 4 longues années, Madame la Procureure n’a jamais mis ces pédophiles en prison. Malheureusement, la fille s’est enfuît a l’arrivée des policiers de panique qu’ils pouvaient la forcer a retourner a vivre avec ses violeurs. Nous déplorons ces actes barbares.
  • En outre, nous demandons une enquête sur la légalité de la nomination de la procureure Alicia Azzolini et toutes les actes émanant de la même. Elle est née en Argentina. Sa nomination aurait été illégal en raison d’être née a l’étranger.

Nous faisons Alicia Azzolini Bincaz et le gouvernement de Mexico responsables des toutes actions de représailles, des détentions illégales, et des tortures contre le personnel et les bénévoles de notre institution pour dénoncer publiquement ces actions.

Reintegración Social A.C.

Plus d’informations sur cette affaire sont disponibles sure le site www.aliciaazzolini.com


¿Tienes información sobre este caso u otras violaciones de los derechos humanos por la Fiscal Alicia Beatriz Azzolini Bincaz?

Contáctanos